GHGMP Feature Articles

Rapport aux producteurs canadiens

Programme d'atténuation des gaz à effet de serre pour le secteur de la gestion des sols et des éléments nutritifs de l'agriculture canadienne

Initiative commanditée par le gouvernement du Canada, Plan d'action 2000 sur le changement climatique

A. NOUVELLE ÈRE POUR LE SOL, la gestion des éléments nutritifs enracine le programme des gaz à effet de serre

Des groupes de gestion des sols et des éléments nutritifs de partout au Canada s'attaquent aux émissions de GES

Le printemps 2006 s'est avéré une étape importante au chapitre des efforts environnementaux à la ferme au Canada. Le Programme d'atténuation des gaz à effet de serre (PAGES) pour l'agriculture canadienne a terminé son premier programme de cinq ans.

Le PAGES fait partie du Plan d'action 2000 sur le changement climatique d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. Le Conseil de conservation des sols du Canada (CCSC) administre les fonds du domaine de la gestion des sols et des éléments nutritifs. Les organismes nationaux des secteurs porcin, laitier et bovin gèrent leurs domaines respectifs.

Le présent « Rapport aux producteurs canadiens » résume les résultats de ce programme dans le domaine de la gestion des sols et des éléments nutritifs.

« Nous nous y sommes attaqués avec ce que nous appelons une approche "Prise en charge" », affirme Doug McKell, directeur administratif du CCSC. « Nous nous sommes concentrés sur des projets et démonstrations qui reflètent les besoins des producteurs, chaque province étant responsable de l'élaboration de projets propres à son territoire. Cet effort au niveau local nous a permis de mettre sur pied un puissant réseau de groupes de producteurs qui s'intéressent aux questions liées à la conservation et aux émissions de GES. »

« D'un point de vue économique et agronomique, nous voulions que le PAGES démontre que les pratiques de gestion bénéfiques qui réduisent les gaz à effet de serre soient comprises par les producteurs et leur industrie », mentionne McKell. « Les producteurs saisissent l'importance de la durabilité et l'argument économique est le meilleur que nous puissions avancer pour les agriculteurs qui considèrent l'adoption de ces pratiques de gestion. »

Jérôme Damboise, du Centre de conservation des sols et de l'eau de l'Est du Canada, travaille en étroite collaboration avec des groupes provinciaux au Québec et au Canada atlantique. Damboise déclare que la structure de ce programme assure une participation positive, l'établissement de réseaux et une progression.

« Ce programme est essentiellement dirigé par des producteurs pour les producteurs », affirme Damboise. « Il est plus facile de convaincre un producteur du bien-fondé d'une pratique lorsque le message vient d'un pair plutôt que d'un étranger. »

Plus amples renseignements sur le Web.

Beaucoup plus de renseignements sont accessibles pour les agriculteurs canadiens sur le site du CCSC : www.soilcc.ca. Consultez la partie GHGMP (PAGES) ainsi que le CCSC pour des rapports détaillés, plus d'information sur l'historique et des liens vers les ressources nationales sur une vaste gamme de questions liées à la conservation et aux GES.


Articles :

  1. NOUVELLE ÈRE POUR LE SOL, la gestion des éléments nutritifs enracine le programme des gaz à effet de serre
  2. Les éléments nutritifs des cultures en fonction des besoins aident à minimiser les émissions d'oxyde nitreux
  3. Le travail réduit du sol aide à l'atteinte des objectifs en matière de gaz à effet de serre
  4. Les superficies en jachère continuent de chuter
  5. Mise à jour du projet national : Gestion des éléments nutritifs, compostage, production de fourrage, sensibilisation