GHGMP Feature Articles

Rapport aux producteurs canadiens

Programme d'atténuation des gaz à effet de serre pour le secteur de la gestion des sols et des éléments nutritifs de l'agriculture canadienne

Initiative commanditée par le gouvernement du Canada, Plan d'action 2000 sur le changement climatique

D. Les superficies en jachère continuent de chuter

Les superficies en jachère ont chuté de près de 20 millions d'acres en 1991 à environ 10 millions en 2002

La mobilisation des 20 dernières années a permis de réduire de façon spectaculaire les superficies traditionnelles en jachère dans l'ouest du Canada et cette tendance semble se poursuivre.

Cette mesure a été instaurée par la nécessité de réduire l'érosion éolienne et hydrique du sol, de gagner du temps et, en même temps, d'améliorer la qualité du sol. Des millions de tonnes de couche arable ont été perdus au fil des ans uniquement en raison de l'érosion éolienne. Le travail du sol a également contribué à une baisse considérable de la matière organique et de la qualité générale du sol.

Bien que poussés par des préoccupations environnementales et la nécessité de protéger le sol, de nombreux producteurs ont également trouvé un avantage économique important, soit la réduction des coûts des machines et, dans plusieurs cas, l'amélioration de la production. L'absence de travail du sol a également joué un rôle considérable dans la réduction des émissions de bioxyde de carbone, étant donné qu'une quantité accrue de carbone des plantes est stockée dans le sol.


Articles :

  1. NOUVELLE ÈRE POUR LE SOL, la gestion des éléments nutritifs enracine le programme des gaz à effet de serre
  2. Les éléments nutritifs des cultures en fonction des besoins aident à minimiser les émissions d'oxyde nitreux
  3. Le travail réduit du sol aide à l'atteinte des objectifs en matière de gaz à effet de serre
  4. Les superficies en jachère continuent de chuter
  5. Mise à jour du projet national : Gestion des éléments nutritifs, compostage, production de fourrage, sensibilisation