News Releases

Un agriculteur de Nouvelle-Écosse récompensé pour son leadership en matière de conservation des sols

Indian Head (Saskatchewan), le 16 avril 2008 :

Bill McCurdy
Bill McCurdy

Un agriculteur de Nouvelle-Écosse a été récompensé pour sa contribution exceptionnelle à la conservation des sols au Canada. Bill McCurdy, de Old Barns en Nouvelle-Écosse, est le plus récent membre du Temple de la renommée en conservation des sols. Ce prix, qui récompense le dévouement et la détermination des leaders de la conservation des sols et de l'eau, lui a été décerné lors de l'assemblée générale annuelle du Conseil de conservation des sols Canada (CCSC).

« Bill, de concert avec son fils, Andrew, est un pionnier des pratiques de culture sans travail du sol en Nouvelle-Écosse, une méthode importante de conservation des sols qui s'est aujourd'hui généralisée à l'échelle du pays  », a déclaré Eugene Legge, président du CCSC. " Selon Bill, si vous perdez votre sol, vous perdez votre avenir. »

« Outre son rôle de champion des sols canadiens, Bill s'est avéré un leader tous azimuts de sa communauté et de l'agriculture, aussi bien dans sa province qu'à l'échelon du pays. Créer des possibilités qui renforcent la réussite de ses voisins et de ses compagnons fermiers a toujours été important pour lui.  »

« Outre son rôle de champion des sols canadiens, Bill s'est avéré un leader tous azimuts de sa communauté et de l'agriculture, aussi bien dans sa province qu'à l'échelon du pays. Créer des possibilités qui renforcent la réussite de ses voisins et de ses compagnons fermiers a toujours été important pour lui. »

« La dégradation des sols est un problème qui coûte aux Canadiens quelque deux milliards de dollars par an ", a précisé M. Legge. " De nos jours, il est plus important que jamais de comprendre la véritable nature des sols et les répercussions à long terme des méthodes de gestion des sols. Il s'agit d'une étape nécessaire du maintien de la productivité du sol pour des secteurs comme l'agriculture et de la résolution de problèmes environnementaux plus vastes comme les émissions de gaz à effet de serre.  »

Agriculteur depuis toujours, M. McCurdy s'est lancé dans l'industrie laitière en 1957. Aujourd'hui, Bidalosy Farms Ltd., ferme familiale qui en est à sa sixième génération, compte 135 vaches laitières et plus de 600 acres de terres agricoles auxquelles s'ajoutent 150 acres de terres cédées à bail. Au fil des ans, Bidalosy Farms a produit des cultures fourragères, du maïs, du soja, de l'orge et des tournesols utilisés comme intrants agricoles ou cultures commerciales destinées à la vente.

À titre de membre et d'administrateur du CCSC, M. McCurdy a joué un rôle dans la découverte de solutions au problème de l'érosion du sol, adoptant à sa ferme des pratiques de culture sans travail du sol au début des années 1990. « Dès le premier jour, Bill a toujours tenté de faire les choses autrement, essayant de nouvelles cultures et de nouvelles variétés. Selon lui, si vous n'essayez pas de nouvelles choses, vous n'en connaîtrez jamais les résultats », a poursuivi M. Legge.

« L'approche expérimentale de M. McCurdy à l'agriculture a parfois entraîné le scepticisme de certains ", a indiqué M. Legge. « Bill a coutume d'adapter des idées à son travail à la ferme, mais avec la culture sans travail du sol, il a peut-être cru avoir affaire à forte partie. Il a néanmoins persévéré et a réussi. Nous utilisons encore nombre de ses idées aujourd'hui.  »

Bill McCurdy a aussi siégé à de nombreux conseils du secteur agricole, tant à l'échelon national que provincial, notamment à titre de président de la Nova Scotia Milk Producers Association au plus fort du débat sur la gestion des approvisionnements de cette industrie. « Le leadership de Bill en matière d'agriculture est étendu, et plusieurs de ses rôles ont influencé certains des changements apportés au secteur qui ont encore des répercussions aujourd'hui  », a expliqué M. Legge.

Le CCSC est le visage et la voix de la conservation des sols au Canada. Organisme non gouvernemental canadien indépendant, il a été créé en 1987 pour offrir, à l'échelon national, un forum grand public apolitique sur la conservation des sols.

Œuvrant à l'échelon local et à partir de l'expérience scientifique, technique et pratique de ses membres, il travaille avec le gouvernement, le secteur privé, des particuliers et des organisations non gouvernementales pour régler le problème de la dégradation des sols et faciliter l'échange de l'information à travers le Canada.


Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Doug McKell, Directeur exécutif
Conseil de conservation des sols Canada
Indian Head, SK
Tél. : 306.695.4212
Web: www.soilcc.ca

Jean-Louis Daigle, Directeur général
Centre de conservation des sols et de l'eau de l'Est du Canada
Saint-André (Grand-Sault), NB
Tél. : 506.475.4040